Nicolas : L’art de l’acrobatie moto

Nicolas : L’art de l’acrobatie moto


Fan incontestable de cette discipline montante, Nicolas Brière pratique le stunt en compétition depuis 2007 et partage sa passion à travers des démonstrations publiques.

Ses performances ont été reconnues de nombreuses fois, allant même jusqu’à être sollicité dans des clips musicaux pour La Fouine ou encore pour les Wati-B.


Zoom sur le Stunt

Originaire des Etats-Unis, elle consiste à enchaîner des figures de voltige, appelées plus communément des « Tricks » sur la roue arrière ou avant d’une moto.

En France, où les pistes restent peu adaptées, les parkings ou les aires industrielles désaffectées sont pratiquement les seuls endroits où ils peuvent pratiquer leurs acrobaties.

Du wheeling (roulage sur roue arrière), en passant le Stoppie (roulage sur roue avant) jusqu’au Burn ou au Drift (dérapage), le Stunt a pour mission première de vous en mettre plein la vue !


Le choix de la moto

D’après notre cascadeur, il est nécessaire de disposer d’une moto de cylindrée moyenne (500 et 600CC). Les 600 Hyper Sport étant les plus utilisées car plus maniables, puissantes et polyvalentes.

En tout bon Stunt Driver, il possède plusieurs motos : une Yamaha R6 pour les compétitions, une Honda CBR929 pour le drift, une Honda Hornet 600 pour ses shows.


> Par ici pour le suivre