Comment et pourquoi décontaminer son véhicule ?

Comment et pourquoi décontaminer son véhicule ?

Tout savoir sur comment décontaminer la carrosserie de sa voiture …

Le printemps et l’été sont les saisons optimales pour décontaminer la carrosserie de son véhicule. C’est le moment de faire « peau neuve » et d’éliminer toutes les irrégularités tels que le goudron, les insectes, la sève, incrustés et accumulés sur la peinture en automne comme en hiver.

Mais décontaminer : qu’est-ce que cela veut dire ?

Tout au long de l’année, votre voiture est soumise aux intempéries météorologiques, à la pollution, aux insectes ainsi que bien d’autres facteurs extérieurs, c’est ce qui s’appelle la contamination. Tous ces éléments viennent entraver la brillance de votre voiture peu importe que vous la laviez régulièrement ou non. La décontamination est donc indispensable pour maintenir et garder une voiture brillante et lisse.

D’autre part, il faut savoir que décontaminer n’est pas une action isolée. Elle vient en plus des étapes de lavage habituelles, à savoir : 1 : Laver, 2 : Décontaminer, 3 : Polisher, 4 : Lustrer, 5 : Protéger.

Quand et combien de fois par an faut-il décontaminer son véhicule ?

Il n’y a pas de science exacte. Il suffit d’observer, et de se poser les « bonnes questions » pour connaitre la fréquence à laquelle décontaminer sa carrosserie :

Est-ce que la carrosserie de votre voiture est rugueuse au toucher ?

Est-ce que votre voiture dort dans un garage ou dehors ?

Si elle est dehors, est-elle sous un arbre ? Qui dit arbre dit sève, pollen etc.

Quelle est votre fréquence d’utilisation de votre véhicule ? Est-ce que vous faites beaucoup de route ? Qui dit route dit goudron, résine, insectes, film routier etc.

Le conseil GS27 :

Avant de songer à décontaminer votre carrosserie, nous vous recommandons d’effectuer un lavage. Pour cet usage, nous proposons le Shampoing Autolustrant parfum pomme. Appliquez-le à l’aide d’un gant de lavage. Des jantes, aux pneus en passant par le châssis, les bas de caisses, les portes ainsi que le toit, aucune partie de la carrosserie ne peut vous échapper.

Les bons produits :

Pas de miracle, pour décontaminer il faut deux produits indispensables : un lubrifiant et une gomme décontamination ou clay bar. Il est nécessaire d’utiliser un lubrifiant pour éviter l’apparition de micro-rayures. A cet effet, nous proposons le Kit Décontamination Carrosserie GS27.

1 – Lubrifiant Décontamination

Lubrifiant GS27

Le lubrifiant permet d’humidifier la surface pour faciliter l’utilisation de la gomme.

Il améliore également l’efficacité de la gomme de décontamination et préserve sa durée de vie.

Petite astuce : si vous n’avez pas de lubrifiant vous pouvez utiliser un Lustreur Express en remplacement.

 

2 – Gomme de décontamination ou Clay Bar

Gomme de décontamination GS27Une clay bar est une barre d’argile que vous pouvez modeler. Le désavantage d’une clay bar est qu’elle est à usage unique. Contrairement à la clay bar, la gomme de décontamination peut s’utiliser un certain nombre de fois. Il suffit de la rincer après chaque utilisation.

La gomme va éliminer toutes les imperfections de la carrosserie et apporter un toucher tout lisse.

 

Comment procéder ?

Toujours traiter la carrosserie par zones : aile, capot, porte etc.

Etapes décontamination

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Veiller à ce que la zone soit toujours lubrifiée et à rincer votre gomme entre chaque zone traitée.

Existe-t-il d’autres options / alternatives ?

Il n’existe pas d’options naturelles ou autres permettant d’éliminer tous les défauts de votre carrosserie.

En bonus :  

Décontaminer permet de préparer la carrosserie à l’étape du polissage et de l’application d’une cire.

N’oubliez donc pas de compléter votre décontamination avec l’application d’un polish, puis d’un lustreur et d’une protection de type Protecteur Céramique pour une voiture brillante et lisse.

BMW X6

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *